ENVIRONNEMENT YUKON


Observation de la Faune

Espèces animales du Yukon




Publications

Cartes


Méthodes de pêche

 

 

Touladi

Lake TroutLe touladi est un poisson superbe. Nous assurons une gestion rigoureuse de cette espèce parce qu’elle est très populaire auprès des amateurs de pêche et qu’elle se reproduit très lentement dans les eaux froides du nord. On trouve le touladi dans la plupart des lacs du Yukon. Au début du printemps, ce poisson se nourrit en eau peu profonde pendant les deux ou trois semaines qui suivent la disparition de la glace, période qui peut s’étendre du début mai au début juin. En cette période, on peut l’attirer avec de grosses cuillers argentées et des cuillers tournantes, des poissons-nageurs semi-plongeants et même avec de grands streamers ou des devons fixés à une canne à mouche. Vers le début juillet, lorsque les eaux de surface se réchauffent et que le touladi regagne les eaux profondes, il faut alors utiliser des turluttes (jigs) ou des leurres à dandiner de bonne dimension. Lorsque vous pêchez le touladi à la dandinette, relevez le bout de votre canne d’un geste brusque, puis laissez le leurre couler doucement en surveillant attentivement votre ligne; il arrive souvent que le touladi morde à l’appât au moment où le leurre coule en tournoyant dans l’eau. Une autre méthode pour attraper le touladi en eau profonde consiste à pêcher à la traîne en utilisant un leurre plombé ou un treuil à ligne lestée. Les amateurs de pêche yukonnais remettent habituellement à l’eau les touladis de grande taille étant donné que ces poissons ont beaucoup plus de valeur en tant que reproducteurs que comme trophées de pêche.

haut de page


 

Ombre arctique

Arctic GraylingFacilement reconnaissable à sa grande nageoire dorsale aux couleurs vives, l’ombre arctique est un incontournable au Yukon. On trouve l’espèce dans la plupart des lacs et cours d’eau du territoire. En général, le poids des prises ne dépasse pas 500 g (1 lb). Dans les ruisseaux et les rivières, l’ombre arctique fréquente les bassins et les contre-courants au pied des rapides. Dans les lacs, on le trouvera dans les déversoirs ou à l’embouchure des affluents. Les amateurs de pêche utilisent habituellement des leurres et des cuillers de petite dimension pour l’attraper. L’ombre arctique se prête particulièrement bien à la pêche à la mouche ou au lancer léger. Amusant à attraper, c’est le poisson idéal pour les enfants et les pêcheurs débutants. Dans les petits ruisseaux, vous pouvez fixer une mouche sur une canne à lancer léger; il suffit de placer le bout de votre canne au-dessus de l’eau et de laisser tomber la mouche. Dans les rivières de grande taille, vous pouvez utiliser la méthode de pêche à la dérive; pour cela, vous utiliserez des petites turluttes que vous ferez sautiller au-dessus du fond de l’eau. Vous pouvez également utiliser une mouche suspendue à un flotteur.

haut de page


 

Grand brochet

Northern PikeCapable de fondre sur sa proie à une vitesse fulgurante, le grand brochet, comme son nom l’indique, est un poisson de grande taille très populaire auprès des amateurs de pêche du Yukon. La femelle adulte peut peser jusqu’à 10 kg (22 lb). Le brochet est facile à attraper, très combatif au bout de la ligne et, en particulier lorsqu’on le pêche en eau froide, un vrai délice dans l’assiette. On trouve le grand brochet dans les petits lacs de faible profondeur, dans les baies peu profondes des grands lacs ainsi que dans les marécages et les eaux dormantes des rivières de bonne taille. On le pêche habituellement au moyen de cuillers de moyenne ou grande dimension. Mais bon nombre de pêcheurs locaux utilisent maintenant des mouches de surface, des poissons-nageurs et autres leurres de surface, ce qui force le brochet à sortir de l’eau lorsqu’il mord à l’appât. Lancez votre ligne en bordure d’un lit de plantes aquatiques et tenez fermement votre canne. N’oubliez pas d’apporter des pinces pour retirer l’hameçon de la bouche du poisson : le grand brochet a les dents tranchantes!

haut de page


 

Corégones

Lake WhitefishLe corégone est l’une des espèces les plus communes dans le nord. On trouve deux types de corégone au Yukon : le corégone tschir et le grand corégone, aussi appelé corégone de lac. Ces poissons pèsent en moyenne 1 kg (2 lb), mais il n’est pas rare d’en prendre qui peuvent peser entre 1,5 et 3 kg (3,5 à 7 lb). Le corégone a toujours constitué un aliment de base des Premières nations du Yukon. Ce n’est que récemment que les amateurs de pêche ont découvert le goût délicat de sa chair, sans parler du plaisir qu’ils prennent à sortir de l’eau ce poisson étonnamment combatif. En été, dans les vasières et les platins de sable en eau peu profonde, essayez de repérer les nageoires des corégones qui se déplacent sous la surface de l’eau. Dans les ruisseaux, pêchez à l’embouchure des affluentsBroad Whitefishet au pied des rapides. On utilisera avec succès les petites cuillers, les turluttes légères (1/32 ou 1/64 oz) et les nymphes casquées (beadhead). Les mâchoires du corégone sont délicates; vous devez donc le ferrer en douceur.

haut de page


 

Dolly Varden

Dolly VardenAu Yukon, on trouve ce poisson aux belles couleurs en deux endroits : au sud-ouest, dans le bassin de la rivière Tatshenshini et, plus au nord, dans le bassin de la rivière Peel. En empruntant la route Demspter, on peut le pêcher dans les rivières Ogilvie et Blackstone. Par la route de Haines, on peut le pêcher dans la rivière Tatshenshini et ses affluents. La pêche est bonne du début juin à la fin octobre. En fin de saison, le Dolly Varden se nourrit d’œufs de saumon; les cuillers qui imitent les œufs de poisson seront donc les plus efficaces. Utilisez ce type de leurre avec un hameçon à palette munie d’un flotteur et laissez-la dériver au gré du courant. La cuiller Pixie à centre orange fluo est également un excellent choix. Les prises peuvent peser jusqu’à 1,5 kg (3 lb).

haut de page


 

Omble à tête plate

Bull TroutL’omble à tête plate ressemble beaucoup en apparence au Dolly Varden, à la différence que sa tête est plus large et, comme son nom l’indique, plus plate que celle du Dolly. Par ailleurs, on ne trouve pas ces deux espèces dans les mêmes plans d’eau. L’omble à tête plate est un poisson combatif; on le trouve dans les lacs et rivières du bassin de la rivière Liard, dans le sud-est du Yukon. Dans les rivières, pêchez-le en amont ou au pied des rapides, dans les fosses et à l’embouchure des affluents. Dans les lacs, pêchez-le près des ruisseaux et dans les endroits restreints. Comme leurres, on pourra utiliser avec succès des cuillers de dimension moyenne ainsi que des mouches. La pêche à la traîne en eau peu profonde, près de la rive, est également une excellente méthode pour attraper l’omble. Les prises pèsent en moyenne 1 kg (2 lb).

haut de page


 

Truite arc-en-ciel

Rainbow TroutLa truite arc-en-ciel est l’une des espèces les plus prisées au monde pour la pêche sportive. On trouve des populations indigènes de ce poisson uniquement dans les bassins de la rivière Aishihik et de la rivière Kathleen, dans la région de Haines Junction. Cependant, des populations ensemencées dans les années 1950 se reproduisent aujourd’hui naturellement dans le ruisseau McIntyre et dans les lacs McLean, près de Whitehorse. Seules les truites arc-en-ciel pêchées dans le ruisseau McIntyre et celles ensemencées dans les petits lacs à proximité des localités peuvent être gardées. On obtient de bons résultats avec les petites cuillers et les mouches à truite ordinaires, de même qu’avec les mouches imitant les sangsues. Pour la pêche dans les lacs ensemencés, les leurres attractifs sont aussi très populaires auprès des pêcheurs locaux. Au printemps, lancez votre leurre sur la glace, puis faites-le glisser dans l’eau. La pêche à la traîne en eau peu profonde à partir d’un canot ou d’un fauteuil pneumatique flottant (du genre « belly boat ») donne également de bons résultats. On peut aussi pêcher avec succès à partir de la rive dans bon nombre de lacs ensemencés.

haut de page


 

Lotte

BurbotLa lotte est le seul membre d’eau douce de la famille des gadidés; on la trouve dans la plupart des lacs et des grands cours d’eau du Yukon. Elle peut peser jusqu’à 8 kg (18 lb), mais les prises pèsent habituellement de 1 à 3 kg (2 à 7 lb). Sa chair blanche, feuilletée et délicate, est très appréciée des amateurs de pêche hivernale. Par un trou creusé dans la glace, les pêcheurs l’attrapent en utilisant une turlutte ou une cuiller à dandiner. On peut également pêcher la lotte en été, mais en cette saison elle se fait plus rare. La peau de ce poisson est un peu particulière et elle est difficile à enlever avec un couteau. Une fois que vous avez sorti votre prise de l’eau, tuez-la rapidement, sans cruauté, et retirez la peau en utilisant des pinces. On peut cuire la chair à l’eau bouillante salée ou encore la faire sauter au beurre à l’ail, ce qui lui donne un goût semblable à celui du homard.

haut de page


 

Inconnu

InconnuL’inconnu est un poisson de bonne taille faisant partie de la famille des corégones. Comme l’indique son nom, on ne sait pas grand-chose de l’origine de cette espèce dans les eaux yukonnaises. Sa chair est blanche, un peu huileuse, ce que certains n’apprécient pas, mais d’autres la trouvent au contraire délicieuse. L’inconnu est un poisson très combatif qui peut peser jusqu’à 10 kg (22 lb). À la différence des autres corégones, sa bouche est large et pointue, la mâchoire inférieure projetée devant la mâchoire supérieure. Il se nourrit principalement de poisson. On trouve l’inconnu dans le bassin du fleuve Yukon et dans celui de la rivière Peel; les amateurs le pêchent habituellement dans les cours d’eau de bonne dimension, à l’embouchure des tributaires et dans les contre-courants. Comme leurre, on utilise parfois des cuillers de couleur or ou argent d’environ 4 cm (1,5 po). Certains le pêchent à la dérive en utilisant des turluttes à queue en caoutchouc. La pêche à l’inconnu est meilleure lorsque les niveaux d’eau sont bas, en août et en septembre. Si vous remettez ce poisson à l’eau, manipulez-le très délicatement, car ses écailles se détachent facilement.

haut de page


 

Saumon

 

 

Chinook Salmon Coho Salmon Sockeye Salmon Chum Salmon

 


Au Yukon, quatre espèces de saumons remontent les eaux des bassins du fleuve Yukon et de la rivière Tatshenshini vers la fin de l’été et au début de l’automne : le quinnat, le coho, le sockeye et le kéta. Pour pêcher le saumon, il faut un équipement de pêche adéquat, notamment une bonne canne et un moulinet résistant. En outre, la pêche au saumon est interdite pendant certaines périodes de l’année et la saison de pêche peut être interrompue en tout temps, à court préavis, si le nombre de saumons en montaison est plus bas que prévu. Pour de plus amples renseignements sur le saumon, communiquez avec Pêches et Océans Canada, à Whitehorse, au 867-393-6722 ou au 1-866-676-6722.

haut de page


 

 

 

Direction de la faune aquatique et terrestre
Section des pêches


Environnement Yukon
Gouvernement du Yukon
C.P. 2703 (V-5A)
Whitehorse (Yukon)
Canada  Y1A 2C6

Téléphone : 867-667-5721
Sans frais (au Yukon) : 1-800-661-0408, poste 5721
Télécopieur : 867-393-6263

Courriel : fisheries@gov.yk.ca

 


Dernière mise à jour : 2015/3/05 | © 2011 Gouvernement du Yukon | Droit d'auteur | Avertissement
Protection des renseignements personnels