ENVIRONNEMENT YUKON


Observation de la Faune

Espèces animales du Yukon




Publications

Cartes


Consommation du poisson pêché au Yukon

smoking fish

 

Bienfaits pour la santé
Le poisson constitue une excellente source de protéines, d’acides gras oméga-3, de vitamines et de minéraux – des éléments essentiels pour la santé1. Le Guide alimentaire canadien recommande de consommer au moins deux portions (75 g chacune) de poisson par semaine. Consommer du poisson de façon régulière peut aussi contribuer à diminuer les risques de maladie du cœur, d’accident vasculaire et de diabète2.

haut de page


Une excellente source d’acides gras oméga-3

Un grand nombre d’études et de rapports ont montré que la consommation régulière d’aliments riches en acides gras oméga-3 avait des effets bénéfiques sur la santé, notamment ceux de diminuer la tension artérielle, de réduire les risques de crise cardiaque et même d’augmenter la longévité3,4.

La teneur en oméga-3 des poissons varie selon les espèces. Certains poissons pêchés dans les eaux pures et froides du Yukon ont une teneur en acides gras égale ou supérieure à celle d’autres espèces vendues en magasin.

 

Espèces

Acides gras oméga-3
(g/portion de 100 g)

Poissons pêchés au Yukon

Grand corégone

0,72

Grand brochet

0,21

Touladi

0,18

Autres poissons

Goberge

0,38

Aiglefin

0,18

Morue de l’Atlantique

0,19

Flétan

0,51

Saumon coho (non pêché au Yukon)

1,23

Saumon quinnat (non pêché au Yukon)

2,32

Dans le tableau ci-dessus, les teneurs en oméga-3 des poissons pêchés au Yukon correspondent à une valeur moyenne obtenue à partir d’un petit nombre de poissons analysés. D’autres travaux permettront de déterminer les teneurs en oméga-3 des autres espèces du Yukon ainsi que les variations possibles des teneurs en fonction de chaque cours d’eau. Les valeurs indiquées pour les poissons non pêchés au Yukon sont tirées du Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2010, de Santé Canada.

haut de page


Parasites

On relève parfois la présence de parasites dans la chair et les organes de certains poissons pêchés dans les eaux du Yukon. Nombre de ces parasites sont déplaisants à voir, mais ils sont sans danger pour la santé humaine. Lorsque vous manipulez et nettoyez du poisson, veillez à respecter les règles d’hygiène alimentaire de base. Assurez-vous également de bien faire cuire votre poisson.

La densité parasitaire varie suivant les espèces et les cours d’eau, et on sait que certaines populations de poissons ont un nombre généralement élevé de parasites. Ne pêchez pas ces poissons si vous ne comptez pas les consommer.

Pour en savoir plus, téléchargez la publication Common Parasites of Yukon Fresh Water Fishes. Ce document décrit les 11 parasites les plus fréquemment trouvés dans les poissons d’eau douce du Yukon.

Fish parasites of Yukon brochure

[icon image - this is a pdf file Publication en anglais 2 Mo]

haut de page



 Présence de mercure

Des études récentes ont démontré que le poisson pêché au Yukon peut être consommé sans danger. Les hommes, les femmes qui ne sont pas en âge de procréer et les enfants de plus de 12 ans peuvent manger autant de touladi et de lotte qu’ils le souhaitent. Les femmes en âge de procréer et les enfants de moins de 12 ans devraient limiter leur consommation de touladi et de lotte de grande taille selon les indications suivantes :

  • moins de 40 cm (ou moins de 2 lb) = aucune limite de consommation;
  • de 40 à 60 cm (ou de 2 à 6 lb) = limite de 3 à 4 portions par semaine;
  • plus de 60 cm (ou plus de 6 lb) = limite de 1 à 2 portions par semaine.

mercury in fish info sheet thumbnail english
[icon image - this is a pdf file 148 Ko]

Les lignes directrices de Santé Canada nous permettent de faire en toute confiance des recommandations quant à la quantité de poissons pouvant être consommés sans risque pour la santé. On a effectué des analyses dans un certain nombre de lacs de grande superficie du Yukon pour connaître leurs teneurs en mercure, et il est apparu que la plupart ont des teneurs inférieures aux lignes directrices de Santé Canada en ce qui a trait aux espèces commerciales de poissons.

haut de page


Botulisme

Le botulisme est un empoisonnement alimentaire dangereux. Il est causé par une toxine produite par des bactéries qui se forment dans la chair de poisson ou de viande insuffisamment cuite.
Pour éviter le botulisme, il faut :

haut de page


  

Pour toute question ayant trait à la présence de mercure dans le poisson et à la santé :
Dr Brendan Hanley
Médecin hygiéniste du Yukon
Santé et Affaires sociales du Yukon
867-667-5771

Pour toute question se rapportant aux données de recherche :
Direction de la faune aquatique et terrestre
Environnement Yukon
Gouvernement du Yukon
C.P. 2703 (V-5A)
Whitehorse (Yukon)
Canada  Y1A 2C6

Téléphone : 867-667-5721
Sans frais (au Yukon) : 1-800-661-0408, poste 5721
Télécopieur : 867-393-6263
Courriel : fisheries@gov.yk.ca

Sources :

  1. Site Web de la Fondation des maladies du cœur (consulté en janvier 2011).
  2. Journal of the American Dietetic Association, vol. 110, no 7, p. 1018-1026.
  3. Site Web de la Clinique Mayo (consulté en janvier 2011).
  4. Journal of the American Medical Association, vol. 303, no 3, p. 250-257.
Dernière mise à jour : 2015/3/05 | © 2011 Gouvernement du Yukon | Droit d'auteur | Avertissement
Protection des renseignements personnels