ENVIRONNEMENT YUKON


Observation de la Faune

Espèces animales du Yukon




Publications

Cartes


Conflits entra la faune et les humains

grizzly eating garbage on the highway

Environnement Yukon veut réduire les risques de conflits entre les humains et les animaux sauvages afin d’assurer la protection de la santé et de la sécurité de la population, de maintenir la biodiversité et de limiter les dommages éventuels à la propriété. Même si la prévention est toujours la meilleure stratégie à adopter, il est parfois nécessaire de prendre des mesures plus énergiques lorsque la faune pose des risques importants pour la santé humaine ou pour les biens.

Chacun de nous peut et devrait certainement jouer un rôle actif en vue de réduire les risques de conflits entre humains et animaux sauvages.

Dans les paragraphes qui suivent, on trouvera des renseignements et des conseils pratiques sur la façon de prévenir les conflits éventuels avec la faune ainsi que les mesures que peut prendre Environnement Yukon lorsqu’un incident grave se produit. Lorsque des conflits surviennent entre les humains et la faune, le Ministère s’efforce d’intervenir en appliquant des principes de gestion uniformes.

Prise de mesures pour éloigner les ours à Carcross

(Le 30 juillet 2015) – Environnement Yukon avise les résidents de Carcross que des agents de conservation prendrons dès aujourd’hui des mesures afin de tenter de décourager deux familles de grizzlis de fréquenter le lotissement Choutla. Le processus devrait durer environ une semaine, en fonction de la réaction des ours.

Même si la collectivité assure une gestion adéquate des poubelles et des bacs de compostage, les résidents aperçoivent régulièrement des ours qui rôdent autour des maisons ou qui traversent la rue à la recherche de baies que l’on trouve dans ce secteur. La Première nation de Carcross-Tagish appuie les efforts déployés en vue de dissuader les ours de traîner dans les environs.

Les mesures de dissuasions visent deux familles d’ours : une ourse sans collier accompagnée d’un seul petit et une ourse munie d’un collier accompagnée de deux petits. On a installé un piège afin de capturer vivante la première ourse pour lui mettre également un collier.

Les méthodes de dissuasions comprennent des interventions déplaisantes et des actions punitives en vue de modifier les comportements indésirables. Dans le cas présent, on aura recours à des fusées d’effarouchement, de l’éclairage, des chiens dressés et, si nécessaire, des balles en caoutchouc ou des balles de peinture pour décourager les ours de rôder dans la collectivité. Certaines des interventions pourraient avoir lieu tard le soir et déranger brièvement les résidents.

haut de page


Les conflits entre humains et animaux : de quoi s’agit-il?

Il y a conflit entre humains et animaux lorsqu’une interaction entre eux cause un préjudice soit à l’humain, soit à l’animal sauvage, soit à des biens. (On entend par « biens » les bâtiments, les camps et l’équipement, le bétail et les animaux de compagnie, mais non les récoltes, les champs et les clôtures.)

Voici des exemples de conflits entre humains et animaux survenant au Yukon :

Bien que la prévention soit toujours la meilleure stratégie à adopter pour éviter les conflits entre humains et animaux, nous sommes conscients que certains incidents sont inévitables. En vertu de la Loi sur la faune, vous avez le droit de tuer un animal sauvage par légitime défense et, dans certains cas, pour protéger des biens. Toutefois, de telles situations sont rares au Yukon.

Garbage, Beaver in Cage, Fox in Cage

haut de page


La prévention des conflits entre humains et animaux

Dans la plupart des cas, les conflits entre humains et animaux ont pour cause la négligence humaine, comme le mauvais entreposage de produits susceptibles d’attirer les animaux. Lorsqu’un animal trouve de quoi se nourrir facilement à partir d’ordures ou de nourriture mal entreposées, il est presque certain qu’il va revenir sur les lieux ou qu’il va rechercher ce type de nourriture ailleurs.

Les animaux habitués à la présence humaine ou à la nourriture d’origine humaine peuvent être dangereux.

La petite population du Yukon partage son vaste territoire avec une faune abondante et diversifiée. Chacun de nous a la responsabilité d’exercer ses activités, qu’elles soient récréatives ou commerciales, en produisant le moins d’effets possible sur la faune locale.

Le gouvernement du Yukon met en œuvre une vaste gamme d’initiatives destinées à prévenir les conflits entre les humains et les animaux sauvages, notamment :

haut de page


La stratégie d’Environnement Yukon

Les agents de conservation d’Environnement Yukon suivent une directive claire et précise lorsqu’ils interviennent dans les cas de conflits entre humains et animaux. Les principes suivants guident leur action :

Principes à appliquer pour prévenir les conflits humains-animaux :

Principes à appliquer pour intervenir dans les situations de conflits humains-animaux :

Les principes énoncés ci-dessus ont fait l’objet d’un examen par un groupe de travail et ils ont reçu son approbation. Ce groupe était composé de membres représentant le gouvernement, des organismes de protection de l’environnement et des secteurs de l’industrie dont les activités principales ont pour effet d’augmenter les risques de conflits humains-animaux.

conservation officers installing electric fences and road signs

haut de page


Autres ressources

haut de page

 

 

Service des agents de conservation
Environnement Yukon
Gouvernement du Yukon
C.P. 2703 (V-3A)
Whitehorse (Yukon)
Canada  Y1A 2C6

 

Téléphone : 867-667-5652
Sans frais (au Yukon) : 1-800-661-0408, poste 5652
Télécopieur : 867-393-7197
Courriel : environmentyukon@gov.yk.ca

 

 

 

Dernière mise à jour : 2015/9/02 | © 2011 Gouvernement du Yukon | Droit d'auteur | Avertissement
Protection des renseignements personnels